Histoire de Bali

Découvrir un pays, cela se fait aussi à travers son histoire. Grâce à toutes ces connaissances, vous allez pouvoir mesurer l'influence du passé de Bali sur son fonctionnement actuel. De l'apparition des premiers Hommes à aujourd'hui, tous ces siècles ont encore leur importance pour l'île.

La préhistoire de Bali

Découvrez nos suggestions d’itinéraires à Bali :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Au tout début, Bali est reliée à Java. Elles n'ont de cesse de se séparer et de se réunir au fur et à mesure des mouvements terrestres. Aujourd'hui, il n'y a que 2 km qui les séparent. On suppose que l'île a été habitée par des Hommes, à l'époque paléolithique. Des archéologues ont notamment trouvé des haches et autres objets datant de cette période.

Bien plus tard, des groupes provenant de Chine traversent Taïwan et s'installent en Indonésie. Grâce à eux, le pays apprend la navigation et la culture du riz. Petit à petit, les premières populations coupent les forêts afin de les remplacer par des plantations et des villages sédentaires.

L'ouverture à l'extérieur de Bali

Les premiers explorateurs arrivent à Bali, à partir de 1519. Cela commence avec l'expédition Magellan pendant laquelle l'équipage a possiblement aperçu l'île. C'est Sir Francis Drake qui l'explore réellement le premier, en 1580. En 1597, le Néerlandais Cornelis de Houtman arrive à Bali. Accompagné de son équipage, il visite Kuta et Jembrana. Il décide d'appeler l'île : Jeune Hollande.

Les Néerlandais mettent en place la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Elle leur permet de faire de l'esclavage un marché. Les princes balinais profitent de cette opportunité pour vendre leurs prisonniers. Mais très vite, la situation se complique lorsque les premiers conflits avec le sultan de Mataram surviennent. Les Néerlandais et les Balinais entrent alors en guerre, sans succès.

La colonisation de Bali

Des vents de protestation s'élèvent sur l'île. C'est le signal attendu par les Néerlandais pour prendre le pouvoir de Bali. Ils arrivent ainsi à occuper Buleleng et Jembrana, deux villes au nord de Bali. Dès lors que la colonie est créée, les Néerlandais tentent de convertir les Balinais au christianisme. Ils n'y parviennent pas.

De nombreuses révoltes sont organisées. A chacune d'elles, les colons répondent par des expéditions militaires. Les rébellions sont étouffées avant d'avoir pu atteindre leur objectif. A cette époque, le sud de l'île est encore entre les mains du royaume de Badung. C'est la raison pour laquelle les Néerlandais trouvent une nouvelle excuse (éradiquer l'esclavage) pour attaquer cette région et en faire leur propriété.

L'indépendance de Bali et de l'Indonésie

La Seconde Guerre Mondiale donne lieu à l'invasion de l'Indonésie par le Japon. Les Balinais rêvent d'indépendance et profitent de la capitulation des Japonais dans le Pacifique pour les renverser. L'indépendance de l'Indonésie est proclamée en 1945. Malheureusement, les Néerlandais reviennent dans l'archipel avec une seule volonté : reprendre le contrôle. Les Balinais ne se laissent pas faire. Ils s'organisent afin de défendre l'île. Toutefois, cela ne suffit pas à repousser les assaillants.

Il faut attendre 1949 pour que les Pays-Bas acceptent de reconnaître l'indépendance de l'Indonésie. Depuis, le pays semble prospérer à son rythme. Il s'est ouvert au tourisme, permettant à des milliers de personnes de découvrir sa culture unique.

L'histoire de Bali est mouvementée et c'est pour cela que les dates historiques sont si importantes pour les habitants. Elles leur permettent de se souvenir de tous les obstacles dépassés jusqu'à obtenir l'indépendance. Ce peuple heureux de vivre a traversé de nombreux événements avec la tête haute. Aujourd'hui encore, il est possible de trouver des vestiges de ce passé dans les musées et dans les rues de certaines villes.

Haut