Fiche pays Bali

Bali

Intitulé officiel du pays : République d'Indonésie
Capitale de Bali : Denpasar
Superficie : 5 632.86 km²
Population : 3 650 000 habitants
Peuples et ethnies : En dehors de Bali, on trouve encore aussi des populations restées hindouistes dans l'île voisine de Java, notamment les Osing de la région de Banyuwangi (Java Est), mais aussi dans la région de Blitar, dans la région du Tengger autour du volcan Bromo et sur les flancs de volcan Lawu à l'est de Solo. Banyuwangi est héritière de la principauté de Blambangan, vassale de Bali au XVIe siècle.
Il existe quelques communautés balinaises qui ont conservé des traditions pré-hindouistes. On les appelle Bali Aga. Les deux plus connues sont le village de Tenganan, dans le kabupaten de Karangasem, et celui de Trunyan au bord du lac Batur.
Langues : La langue balinaise fait partie du groupe dit "bali-sasak" de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.
Religions : Bali présente l'originalité d'être la seule île d'Indonésie à être restée essentiellement hindouiste. 86,1 % d'Indonésiens sont musulman, 8,7 % de la population se déclare chrétienne (dont les deux tiers protestants), 3 % hindoue et 1,8 % bouddhiste ou autre.
Institutions politiques : République avec un régime présidentiel
Président de la République : Susilo Bambang Yudhoyono


Histoire de Bali

L’hindouisme s’implante à Bali dès le IVe siècle avec les voyageurs indiens et sri-lankais qui viennent sur les côtes indonésiennes. L’influence de l’Inde importe, outre sa religion, son système de caste, ses philosophies et ses arts. Bali en conserve toujours aujourd’hui la majeure partie.
Il faudra attendre le XVIe siècle pour que Bali daigne intéresser les colons européens en quête de nouveaux territoires. A ce moment, le reste de l’Indonésie est musulmane, Bali est le dernier bastion hindouiste. C’est aussi la derrière île d’Indonésie à voir les hollandais débarquer.
En 1597, ces derniers s’opposent aux princes rajahs qui veulent l’indépendance de leur pays. Ce conflit finira dans le sang en 1906 lorsque le rajah de badung se jettera sous les balles des hollandais après avoir mis le feu à son palais.
Impressionnés, les hollandais quittèrent Bali. Pendant la seconde guerre mondiale, Bali sera occupée par les japonais de 1942 à 1945. Une chasse aux sorcières communistes démarre alors en Indonésie. Plus de 100 000 balinais vont périr et 1 million d’indonésiens, la riposte étant commanditée par le général Suharto.
Aujourd’hui Bali est une république démocratique. Le président actuel est Susilo Bambang Yudhovono dit « SBY » du Parti démocrate.


Ecologie de Bali

Bali comporte de nombreuses espèces d'oiseaux, dont l'étourneau de Bali qui est le seul oiseau endémique sur cette île (aujourd'hui extrêmement rare et en danger d'extinction).
L'unique prédateur endémique situé au sommet de la chaîne alimentaire était le tigre de Bali. Cette sous-espèce du tigre s'est éteinte dans les années 1930.
Les macaques crabier peuplent les forêts et fréquentent les abords des routes et des temples.
Le parc national de Bali occidental est une réserve naturelle située comme son nom l'indique dans l'ouest de l'île. Cette réserve naturelle constitue un refuge pour des espèces sauvages telles que le sambar. La végétation est très diversifiée : mangrove bordant la côte nord, prairies fertiles, savane sur les flancs nord de la chaîne montagneuse, ou forêt pluviale. Le parc comprend la petite île de Menjangan dont les cotes abritent une riche faune marine


Economie à Bali

Il y a encore trente ans, l'économie de Bali reposait largement sur l'agriculture en termes de production et d'emploi. Le tourisme constitue aujourd'hui sa principale ressource, et fait de cette île une des provinces les plus riches de l'Indonésie. L'économie a cependant beaucoup souffert à la suite des attentats terroristes de 2002 et 2005.
Même si l'activité touristique est prépondérante, l'agriculture reste le secteur qui emploie le plus de main d'œuvre, notamment dans la culture du riz. L'agriculture balinaise comporte aussi en petite quantité des fruits et légumes, le café arabica et d'autres espèces. La pêche maritime est également une ressource importante. Bali est aussi célèbre pour son artisanat qui produit des batiks et des vêtements, des sculptures sur bois ou sur pierre, et de l'orfèvrerie.
Le café arabica est essentiellement produit sur les hauts plateaux de Kintamani, près du Mont Batur. Le café est généralement transformé par voie humide. Il en résulte un goût sucré, un café doux et une meilleure teneur en bouche. Les saveurs typiques comprennent le citron et d'autres sortes d'agrumes. De nombreux producteurs sont membres de fermes traditionnelles appelées subak abian, et basées sur la philosophie hindouiste de "Tri Hita Karana". D'après cette philosophie, les trois sources du bonheur sont de bonnes relations avec Dieu, avec les gens et avec l'environnement. Le système Abian Subak est adapté au commerce équitable. Le café arabica de Kintamani est le premier produit en Indonésie à faire l'objet d'une demande d'enregistrement à l'Indication Géographique.
Malgré une fréquentation touristique importante dans le nord, le centre et l'est de l'île ; cette activité est concentrée sur le sud. L'aéroport international de Denpasar Ngurah Rai se trouve à proximité de Jimbaran, sur l'isthme joignant la partie la plus méridionale de l'île à sa partie principale. Le "tourisme de congrès", pour les fréquentes conférences internationales organisées sur l'île, constitue une autre source de revenus en progression, notamment suite à l'attentat de 2002 et officiellement pour aider à restaurer l'industrie touristique de Bali.


Tourisme à Bali

Bali est la seule véritable destination touristique internationale de l'Indonésie.
Bali fait partie de l'imaginaire occidental depuis les années 1930, lorsque des artistes européens et américains décident de s'y installer.
Toutefois, ce tourisme occidental reste confidentiel et élitiste jusqu'au début des années 1970. C'est l'époque où le régime de Soeharto entreprend de développer un tourisme de masse reposant sur Bali. Un bureau d'études français est consulté, dont les conclusions sont les suivantes :

  • Il faut un lieu à grande capacité d'accueil.
  • Ce lieu doit être proche d'un aéroport.
  • Les touristes doivent être relativement isolés de la population locale.

Le concept de Nusa Dua est né.
Comme de nombreuses régions d'Indonésie, Bali se caractérise par la beauté de ses paysages, l'agrément de son climat, l'originalité de sa culture. L'île est la principale destination touristique de l'Indonésie. L'aéroport international de Denpasar est le 3e d'Indonésie par son trafic, et la première porte d'entrée du pays en nombre de visiteurs. Il faut environ 15 heures d’avion pour rallier Bali depuis l’Europe.

Les principales stations hôtelières sont dans le sud de l'île :
  • Kuta, très fréquenté par les surfers.
  • Nusa Dua, complexe d'hôtels 4 étoiles isolé de la population Balinaise
  • Jimbaran, ou s'alignent sur la plage paradisiaque plus de 100 restaurants de fruits de mer avec barbecues de plein air
  • Legian, juste au nord de Kuta, plus calme et plus huppé
  • Sanur, tranquille et familial

Sur la côte nord, Lovina Beach est la principale station balnéaire. Le nord-ouest et le nord-est (Amed) comporte les meilleurs sites de plongée ou de snorkeling. Le trajet nord sud prend environ 3 heures en voiture ou moto.
Ubud est le principal centre touristique de l'intérieur de terres.
Si on va à Bali pour ses plages et son soleil, on y retourne pour sa vie culturelle intense et la beauté de ses paysages intérieurs, notamment ses temples et ses rizières en terrasses.
Les sportifs trouvent aussi leur compte avec la plongée sous-marine (club francophone à Sanur), le surf, le trekking, les descentes de rivières.
Les randonneurs pourront gravir les pentes du mont Agung, point culminant de l’île ou bien celles du mont Batur, seul volcan actif.


Que faire à Bali ?

Découvrir l'art Balinais

De la fabrication des offrandes à la décoration des rues et des temples, le talent des balinais est incontestable.
Les Balinais sont très habiles pour fabriquer des ustensiles à partir de végétaux. Les feuilles, les fibres tressées sont des matériaux idéals pour de nombreux objets (paniers à riz, vanneries) ainsi que pour les habitations et temples (cloisons, toitures).
Le bambou est ingénieusement utilisé aussi bien pour l’architecture que dans la fabrication d’ustensiles de ménage, d’instruments de musique.


Assister a un combat de coqs

Sur la route, en traversant un village perdu, vous pourrez facilement tomber sur des combats de coqs. Attention, officiellement toute forme de pari est interdite…


Se faire dorloter

Depuis des siècles le massage est un rituel chez les balinais. Le but du massage est de reconstituer l’équilibre entre l’âme et le corps. Il favorise en outre la souplesse des membres et de la peau. Dans les centres de spa, laissez-vous enivrer dans une ambiance pleine de couleurs et de senteurs. Sur les plages, dans une toute autre ambiance aussi traditionnelle, vous trouverez massages et manucures…


Admirer des spectacles inattendus

Alors que seuls les hommes jouent dans les orchestres de gamelan (étranges xylophones) les acteurs de ces drames dansés sont des femmes et des hommes interprétant un large éventail de rôles en personnifiant parfois des animaux. Toute procession est accompagnée par une musique de gongs, tambours et cymbales. Les danses balinaises sont et demeurent sacrées, toutefois des représentations écourtées sont données pour les touristes. Ces spectacles sont à voir. On peut dire que les danses balinaises sont plutôt du théâtre dansé. Chaque danse est différente mais raconte toujours une histoire de démon, de dieux, de guerriers, de prince et princesse.
Les costumes sont divinement décorés et les gestes sont majestueux Les danses de jeunes filles sont des spectacles extraordinaires et d’une grâce exceptionnelle. Ces danses sont toujours accompagnées par le son des gamelans. Toutes les cérémonies sont prétextes à ces danses !
Le théâtre de marionnettes (wayang kuli = poupée de cuir) est la forme artistique la plus complexe et la plus sacrée. Ce merveilleux spectacle véhicule aussi les enseignements éthiques et spirituels.


Garder la forme

Randonnées/trekking : Les randonnées sont d'un niveau facile et permettent de découvrir villages et rizières. Vous découvrirez des paysages époustouflants, rizières en terrasse, volcans et villages typiques. L'ascension du mont Agung est à ne pas manquer.
Les ballades en vélo ou VTT se pratiquent sur des petits sentiers pour explorer la campagne et les rizières en terrasse.
Plongée ou masque et tuba : Les eaux d’Indonésie offrent certains des sites les plus beaux au monde mais restent encore méconnues. Vous pourrez admirer tous les poissons tropicaux, coraux, tortues, et une grande variété de poissons. Les meilleurs sites sont au Nord-Ouest de l île, dans l’île de Menjangan, à 30 minutes du continent où la plongée se pratique toute l'année.
Tulamben et Amed à l'est de Bali sont deux sites particuliers pour les plongeurs, où vous pourrez admirer l'épave du Liberty et d’autres merveilles sous-marines.
La plongée est un sport qui nécessite une formation. Il est fortement conseillé aux débutants de suivre les cours proposés par les clubs de plongée avant de s’aventurer seul ou même accompagné d’un guide local (un certificat médical sera exigé pour la pratique de ce sport). La location du matériel est possible sur place.
Surf : Bali est considéré comme l’une des meilleures destinations de surf au monde, à cause de la régularité de ses vagues, se brisant toujours de la même manière pendant des heures.
Kuta et Legian sont les lieux les plus fréquentés ainsi que Canggu et Medowi plus au Nord. A Ulu Watu, on tourne des films spectaculaires et la plage accueille des compétitions internationales.
Rafting : Sur une rivière parsemée de quelques rochers pour vous donner une sensation unique, vous passerez un moment merveilleux. Vous admirerez la forêt tropicale, les chutes d'eau, les riverains, des paysages insolites et très typiques.


Où aller à Bali ?

Le Sud : Villages et rivages

Les plages de Kuta, Légian, Séminyak, Jimbaran et Nusa Dua ont désormais une réputation mondiale et accueillent les surfeurs de toutes les nations de la terre. En plus de sa plage magnifique, Kuta vibre d’une vie débordante (bar, restaurants, shopping). Vous dégusterez dans un des nombreux petits restaurants de Jimbaran, petit village de pêcheurs, des poissons grillés. Nusa dua est d’avantage un complexe d'hôtels de luxe. Vous serez émerveillé par le temple d’Ulu Watu qui vous plongera immédiatement dans l’ambiance balinaise. Au sud de Bali vous admirerez la culture traditionnelle des algues (revendues surtout au Japon pour les industries cosmétiques et alimentaires). Sans oublier le vue magnifique sur l`île de Nusa Penida.


Le Nord

Lovina, Singajara offrent des plages de sable noir. La danse des dauphins en mer vous fascinera. C'est dans cette région que les montagnes sont les plus sauvages et leurs flancs plongent dans la mer face à Java. Vous pourrez aussi vous détendre aux sources d'eau chaude soufrée de Banjar.


Le Nord-Ouest

Le nord ouest est une des régions les plus pauvres et sauvages. Lieu très calme pour vous détendre et découvrir les petits villages de pêcheurs qui longent la plage. L île de Menjangan vous permettra d’admirer le fond corallien très riche ou de visiter un centre d'élevage de tortues marines. N’hésitez pas à faire un tour dans le parc national pour y rencontrer les animaux sauvages !


L'Est

Un panorama fabuleux, la vue de la montagne et de la plage, le calme de la mer et la diversité de la faune sous-marine rendent cette côte appropriée à la plongée et au snorkelling. C’est l‘endroit idéal pour se détendre et éviter les zones trop touristiques. Une multitude de petites criques longent la côte de sable noir et abritent d innombrables bateaux de pêcheurs. Le soir, on peut les voir partir et admirer le coucher du soleil derrière le mont Agung.


Le Centre : Montagne, rizières et lac d'altitude

En passant par le fameux temple de Tanah lot, la route vous ménera au travers de villages typiques. Un enchantement pour les amoureux de la montagne et de la nature. Vous traverserez les plantations de cacao, épices (noix de muscade, gingembre) et fruits tropicaux pour atteindre le marché de Baturiti. Les ballades à pied ou en VTT vous feront découvrir les magnifiques rizières en terrasse, cascades et les lacs. Le volcan Batur (1717m) est toujours en activité et on peut apercevoir ses fumées.


Le Centre-Est : Rizières et volcans

Sur les pentes du mont Agung (plus haut sommet de bali) est bâti le Pura Besakih temple le plus vénéré. Il offre un panorama spectaculaire. Dans la région de Sidemen, possibilité de vous détendre sur une jolie plage de sable blanc, d'aller faire une randonnée dans les rizières ou de visiter le temple de Besakih. La vue est splendide sur le lac de l’autre volcan : le mont Batur (moins haut à 1300m d’altitude). Vous pourrez faire une petite marche à pied jusqu'à la coulée de lave et pour les plus sportifs le sommet du mont Agung (3142m) n'aura plus de secret. N’oubliez pas de découvrir les secrets du tissage d’ikat et songket (tissu indonnésien) ou la fabrication d’alcool de palme.


Ubud

Centre culturel et artisanal reconnu internationalement pour son art et ses peintures. Aux alentours se situent les villages d’artisans balinais, renommés pour la sculpture sur pierre, sur bois, pour les ciseleurs d’argent et d’or. Vous pourrez aussi faire de jolies balades à vélo ou à pied dans les villages ou rizières environnants. Ubud est la capitale gastronomique de l’île mais aussi réputée pour ses spectacles de danse. Ubud accueille de superbes centres de spa et massage. C'est l'occasion unique de vous initier au yoga et à l'art du massage balinais.


Java Est... KAWAJ IJEN (2386m).

Au nord Ouest de Bali, une traversée de 45mm en ferry est possible pour arriver à l'Est de Java, région encore sauvage.Une route sinueuse traversera une forêt primaire, villages isolés, plantations de caféiers et giroflier et vous y croiserez singes noirs et coqs sauvages. Paltuding, point de départ, pour l'ascension assez douce du Volcan Ijen où vous croiserez les porteurs de souffre. Vue splendide sur le cratère et le lac vert émeraude entouré de fumeroles de souffre.


SEMERU (3670m) et BROMO (2329m).

Toujours à l'est de Java, le volcan Semeru toujours en activité crache environ tous les 20 minutes. Montée facile à pied ou à cheval pour dominer le cratère toujours en activité du volcan Bromo. On peut descendre sur la caldiera (ancienne coulée de lave) du mont bromo. Paysage très spectaculaire et vue imprenable du lever de soleil sur les volcans.


t

130

conseillers spécialistes de leur destination

r

16569

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

109355

voyageurs nous ont fait confiance

Haut